VISITE VIRTUELLE DU KAIZEN BUSINESS CENTER

coworking bordeaux chartrons coworking chartrons location bureau bordeaux location bureau chartrons bordeaux

location bureau open space salle de pause coworking chartrons Kaizen-RSPhoto-047 coworking chartrons bordeaux

Kaizen Business Center : Quartier des Chartrons

Idéalement placé au cœur du quartier des Chartrons à Bordeaux, l’immeuble du 9 – 13 rue André Darbon accueille de nombreuses entreprises innovantes au sein du Kaizen Business Center.
Ainsi la pépinière éco-créative de Bordeaux héberge notamment des jeunes entreprises innovantes dans les NTIC, mais l’immeuble est également le siège d’autres entreprises bordelaises dans des domaines aussi variés que les Ressources Humaines, le Juridique, le Conseil en Gestion de Patrimoine, etc…

D’une architecture moderne, entièrement équipé et répondant aux dernières normes d’accès et de sécurité, ce bâtiment d’architecte datant de 2007 propose tous les aménagements de confort et de sécurité que l’on peut attendre d’un immeuble de standing. Parking couverts, garage à vélos, motos et scooters, ascenseurs, climatisation réversible font partie des prestations proposées.

La situation géographique est d’autant plus propice aux échanges et au travail collaboratif qu’un vivier de jeunes talents est disponible en permanence dans le quartier des Chartrons. Des écoles de commerce et d’informatique toutes proches comme INSEEC, ECE, ECV, EFAP, ISEG, etc… constituent un vivier pour du recrutement en emplois, stages, contrats d’alternances ou de professionnalisation.

Proche tramway

L’immeuble du Kaizen Business Center est également facile d’accès en transports en commun. Par le tramway (ligne B : arrêt Chartrons ou ligne C : arrêt Camille Godard), par le bus (ligne 4 arrêt Picard ou ligne 15 arrêt Picard).
Le plateau de 500m² de bureaux en Open Space situé au 3ème et dernier étage est quant à lui très lumineux avec de la lumière traversante et une exposition idéale.

PRINCIPE DU COWORKING

Le principe de base du coworking* est de permettre aux indépendants de ne pas s’isoler chez eux pour travailler, mais au contraire de leur proposer un lieu dans lequel ils retrouvent un réseau et un espace de socialisation propre au monde de l’entreprise.

Ces espaces de coworking, très populaires dans le monde Anglo-Saxon (notamment dans les grandes villes comme Londres ou New York du fait du prix de l’immobilier prohibitif), répondent aux besoins d’un nombre toujours croissant d’indépendants, notamment dans le domaine des NTIC. Ainsi, les développeurs, webmasters, designers, blogueurs, consultants en web marketing sont souvent des auto-entrepreneurs, créateurs d’entreprises uni-personnelles voire des micro structures (une à trois personnes).

L’idée est de partager non seulement les charges relatives à un espace de travail ou des bureaux, mais aussi de mettre en commun des ressources et de créer une émulation dans un cadre favorisant les échanges, la création de réseaux, la coopération et la créativité.

En effet, le coworking s’inspire entre autres des cafés mythique d’Europe Centrale et de Saint Germain des Prés où les intellectuels, philosophes, écrivains et artistes se retrouvaient autour d’une bière ou d’un café dans un échange convivial et créatif.

Aujourd’hui, quelques entreprises favorisent cette forme de travail au sein même de leurs équipes pour des raisons économiques évidentes, mais aussi en termes de flexibilité et de créativité ou d’émulation constructive de leurs salariés.

Le travail collaboratif porté par l’expansion des nouvelles technologies est en passe de devenir une évolution des anciennes théories pyramidales du travail. En effet, les tâches s’effectuent de plus en plus en réseaux par une agrégation ponctuelle de compétences selon les projets. De tels partenariats étant par nature bien plus flexibles que les structures hiérarchisées des grandes entreprises.
(*) travail collaboratif.

kaizen business center